Portes cochères

De WikiEnghien.
  Quelques photos feraient bien plaisir!
  • rue du Château, 6 : ancien siège administratif du domaine d’Arenberg appelé « Gouvernement » (vers 1750), imposante bâtisse de la fin du XVIIe s. à l’austère mais belle façade peinte au « sang de bœuf », abritant aujourd’hui des bureaux d’architectes ;
  • rue des Augustins: portail baroque, classé, de l’ancien couvent des sœurs clarisses colettines, donnant accès à une chapelle et au-delà sur l’ancien hôpital Saint-Nicolas, fondé par Marie de Rethel, épouse de Walter Ier d’Enghien. – Hôpital actif de 1266 à 1880 (construction d’un nouveau bâtiment);
  • rue du Béguinage, 47 : porte (1642) surmontée des armoiries d’Anne de Croy, entrée de la chapelle du béguinage. – Premier béguinage fondé par les sires d’Enghien attesté en 1255, accueillant des femmes seules qui n’étaient astreintes à aucun vœux jusqu’en 1612. – Nouveau béguinage construit de 1762 à 1768 ;
  • rue de la Fontaine, 16 : bâtiment faisant partie de l’ancien couvent des sœurs noires, ancien refuge de l’abbaye cistercienne de Cambron et plus tard de la chartreuse d’Hérinnes. – Bâtiment aujourd’hui transformé en appartements ;
  • rue d’Argent, 8 : derrière la porte cochère de cette belle façade classique, jadis accès à une grande cour qui abritait les coches de l’ancien relais de postes. – Cour transformée aujourd’hui en jardin.

Sources

http://mrw.wallonie.be/dgatlp/dgatlp/Pages/patrimoine/ce/RW/JP/RWJP2003ACT/Hainaut/Hain021.html

Outils personnels